télétopie n. f. 1. topologie lieu distant. 2. politique à la différence d'utopie, le pays sans lieu, et donc par essence inaccessible, télétopie représente un lieu certes éloigné, mais accessible, pour qui se donne les moyens de franchir cette distance.

Professionnellement lié au développement et à l'observation de l'Internet, je ne me fais guère d'illusions sur les frontières, les citoyens et les lois du village global décrit par certains. Je ne nourris pour autant aucune désillusion, bien au contraire, et je suis persuadé de l'importance et des potentialités de cette technologie.

Bourdieu n'a cessé d'appeler à la création d'un intellectuel collectif. Je ne saurais prétendre y prendre part, à quelque titre que ce soit. Le but de ce site est plutôt de jouer le rôle de passeur, dans la mesure de ses moyens, entre cet intellectuel collectif (dont les bourgeons sont bien présents, ici et là, pourvu que l'on sache chercher) et le commun des mortels dont je me revendique.

Plus précisément, devant l'évidence de l'impossibilité de faire le bonheur des gens malgré eux, je souhaite avec télétopie participer au développement et à la mise à disposition d'outils destinés à soutenir une réflexion collective visant à nous aider à reprendre nous-même en main le (dis)cours de notre vie.

Le premier de ces outils, c'est l'échange, la contradiction, voire la polémique. Comme Montaigne, je pense que rien ne vaut de « frotter et limer notre cervelle contre celle d'autrui ». Pour celà, Internet peut faire merveille.