Pour ce qui est de la simplicité, je dois tirer un énorme coup de chapeau à l'équipe de KDE. Tout est documenté sur leur base technique et les recettes qui y figurent ... fonctionnent ! C'est-à-dire qu'il vous suffit de faire « tout comme dit le monsieur » et vous vous retrouvez avec une install locale de KDE4 qui ne vient en rien perturber votre KDE3. Le seul problème rencontré a été que je n'ai pas pu ouvrir de session via Xephyr, j'ai dû en lancer une à la main sur un vt libre : rien de bien méchant.

Côté ressources, j'étais curieux de voir l'espace disque du bousin. Je n'ai pas été déçu. Tout d'abord, j'ai dû installer les sources de Qt 4.3 (384 Mio) puis les compiler (prévoir 1,4 Gio pour le build). Faute de temps, je n'ai pas pu compiler tous les modules de KDE (d'autant que tous ne m'intéressaient pas). Je n'ai donc installé pour l'instant, en plus des modules nécessaires (Strigi, Soprano, kdelibs, kdepimlibs et kdebase) que kdeedu. Les modules nécessaires représentent 789 Mio et occupent durant le build 2109 Mio (on peut faire moins en nettoyant au fur et à mesure, c'est juste pour donner une idée). Les sources de kdeedu occupent 232 Mio et le build nécessite 441 Mio.

Mais ma plus grosse (et mauvaise) surprise a été dans le temps de compilation  près de 2 heures pour Qt et plus de 6 heures pour les modules de base (+ 1h15 pour kdeedu) sur mon vieux Duron 800...

À vot' bon coeur .... ;-)