Une pré-version du rapport de la commission Thélot vient de recevoir quelques échos dans la presse. Ce rapport doit servir de base à la loi d'orientation sur l'école qui sera présentée par le gouvernement au parlement en 2005.

On y veut, entre autres choses, que les enfants apprennent le respect, pêle-mêle, des autres, de soi-même, de l'environnement, des lois et des valeurs de la République. On y prétend pour celà que la solution réside en la mise en place d'un enseignement d'éducation civique. Celui-ci, au cours du cycle primaire, serait destiné à ce que les enfants « apprennent à respecter la loi, à se conformer à des règles de vie communautaire et à se maîtriser ».

Si les buts visés sont, en première analyse du moins, parfaitement honorables, je ne peux m'empêcher de m'interroger sur la stérilité d'une telle proposition.

Lire la suite